229, Une nouvelle histoire de Sapiens

229, Une nouvelle histoire de Sapiens

Serge Federbusch

En 229 réflexions, une enquête intellectuelle sur le cheminement de l’homme, le développement de sa conscience et de ses idées

 

Parution : 10/12/2015
ISBN13 : 978-2-87515-278-7   NUART : 4297216
Prix public hors taxes : 9,38 €
Format mm : 127x203   Pagination : 88 pages
Collection : Documents HC   
Classification : Documents, essais
Statut : Epuisé (print), disponible (numérique)

 

 
Et si les progrès récents de la paléontologie, notamment grâce à la génétique, nous donnaient la clé pour comprendre ce qui différencie l’homme des autres animaux ? Et si, cette différence enfin élucidée, nous pouvions revisiter la philosophie depuis ses origines ? Soyons plus ambitieux encore : cette plus grande intelligence de ce qui distingue l’homme des autres animaux ne permettrait-elle pas de réunifier les sciences dites humaines et celles dites exactes qui ont tendance depuis plusieurs décennies à s’essouffler en s’éloignant les unes des autres ?

C’est cet exercice de mise à bas des barrières intellectuelles qui morcellent le savoir contemporain que 229, Une nouvelle Histoire de Sapiens a entrepris.

Partant de la catastrophe climatique qui s’est abattue sur homo sapiens il y a 70 000 ans, le menaçant d’extinction, le contraignant à de longs déplacements et à grimper haut sur les arbres pour trouver de la nourriture, l’auteur montre comment l’homme a forgé la notion de vide. Elle va devenir le point d’ancrage paradoxal de toutes ses idées et de ses concepts.

La plupart des grands mythes fondateurs gardent une trace diffuse de ce traumatisme initial. L’individu peut dès lors penser le monde comme un espace homogène capable de se passer de lui. De proche en proche, cette aptitude à la «sublimation» va permettre à l’homme de développer des relations sociales, un langage, des institutions de plus en plus sophistiquées ; de lui donner la capacité de fabriquer les idées et les objets qui lui permettent d’interagir malgré un contact physique de plus en plus limité.

De la préhistoire à nos jours, le destin de Sapiens se lit différemment et la cohérence et l’unité de la condition humaine se comprennent mieux.

« 7. Plus la société humaine se développe, plus les objets inventés par Sapiens se multiplient et plus l’abstrait, le concept, l’idée façonnent la matière; plus l’idée et l’objet se confondent dans l'environnement de Sapiens. »

 

A propos de l'auteur
Serge Federbusch est magistrat, diplômé de l’IEP de Paris, maître en droit public, titulaire d’un DEA d’histoire et ancien élève de l’ENA. Il est l’auteur de L’Enfumeur, de Français, prêts pour votre prochaine révolution ? et de La Marche des lemmings chez Ixelles éditions.
Également du même auteur
La marche des lemmings … ou la 2e mort de Charlie
Français, prêts pour votre prochaine révolution ?
Enfumeur (L')