Cathares (Les), La vie et la mort de parfaits hérétiques

Cathares (Les), La vie et la mort de parfaits hérétiques

Stephen O'Shea

La croisade contre les Albigeois, comme si vous y étiez !

 

Parution : 24/09/2014
ISBN13 : 978-2-87515-230-5   NUART : 8077836
Prix public hors taxes : 22,65 €
Format mm : 150x230   Pagination : 400 pages
Collection : Documents HC   
Classification : Histoire
Statut : Arrêt de commercialisation

 

 
Il y a huit cents ans, les Cathares, une communauté de chrétiens hérétiques de tous les horizons de la société, haute et basse, prospère dans le Languedoc, dans le sud de la France. Leurs croyances « subversives » amènent sur eux la colère des papes, des seigneurs et des monarques et va provoquer une croisade brutale qui durera plus de 20 ans. La défaite finale des Cathares, horrible, précipitera dans les flammes nombre d'hommes, de femmes et d'enfants des villages du Sud-Ouest de la France.

• Qui étaient les Cathares ?
• Qu’avait de particulier leur foi dualiste ?
• Pourquoi les papes, les barons et les rois les ont-ils persécutés ?
• En quoi cette croisade contre les Cathares est-elle différente de celles menées en Terre Sainte ?
• Quelles répercussions a-t-elle eu sur le plan politique et religieux dans la France médiévale ?

Les Cathares sont les chroniques de la vie et de la mort du mouvement cathare, dirigé par un groupe de chrétiens hérétiques dont la répression brutale par l'Église catholique va déclencher l'Inquisition créée en1231 dans le but de convaincre tous mouvements divergents de revenir vers la foi catholique, apostolique et romaine. On y découvre les seigneurs ennemis de la France médiévale, parmi lesquels Simon de Montfort et Raymond Trencavel, sur les lieux mythiques de la croisade albigeoise : Carcassonne, Béziers ou encore Montségur.

Avec ce livre absolument passionnant, on plonge dans le Moyen-Âge. On apprend ce qu’était la foi cathare, une croyance en un monde dualiste articulé par un Dieu ambivalent, bon et mauvais. Et derrière les persécutions fomentées par l’Église romaine (le pape Innocent III) qui arme les seigneurs (le roi Philippe II refuse de participer) pour la croisade, on découvre la guerre menée par les vassaux du Nord pour la suprématie, et pour mater les seigneurs du Sud.
Si on y découvre le fanatisme religieux qui a alimenté le massacre, on y découvre aussi les machinations pour faire bouger la carte politique de la France du XIIIe siècle.

Dans notre monde actuel où fanatismes, intégrismes et manipulations politiques ont cours, les histoires du passé font réfléchir.

 

A propos de l'auteur
Écrivain et historien canadien, Stephen O’Shea a longtemps vécu à Paris et à New York, puis dans le sud de la France pour mener ses recherches en vue de l’écriture de son ouvrage. Il vit aujourd’hui à Providence, Rhode Island.